projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Ici on parle de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, du boulot, des vacances, etc...
natcelian
Noob
Noob
Messages : 3
Enregistré le : ven. 23 sept. 2022 10:54
Vélo pliant : Bianchi Prototype Foldable Bike

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par natcelian »

Bonjour la commu,

Je lance ce sujet pour vous partager un petit questionnaire (en anglais) à propos des vélos pliants et pliants éléctrtique dans le but d'identifier les problèmes de ces derniers. En effet, je suis étudiant en master de design a Politecnico di Milano et m'ont projet de se semestre consiste en l'élaboration d'un vélo éléctrique pliant pour Bianchi. Le questionnaire est 100% anonyme alors aucune inquiétude quand a la collecte de vos donné et si vous ne pensez pas avoir le temps d'y répondre ce que je comprends totalement, vous pouvez juste laisser un message sous se poste pour exprimer les potentiels problèmes ou les bons points indispensable de votre vélo pliant.

Merci d'avance à tous. ::d

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... A/viewform
Avatar du membre
oliv
Modérateur
Modérateur
Messages : 2656
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 20:45
Vélo pliant : Hoptown pumpkin, 16" du yang tsé kiang, bickerton pilot classic & black edition, Stella'rley Davidson, vigor P9.

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par oliv »

Bonjour Natcelian,
merci pour ton intérêt aux velos pliants, je trouve ta démarche super intéressante.
je prendrai un peu de temps pour t'y repondre rapidement.
a bientot.
natcelian
Noob
Noob
Messages : 3
Enregistré le : ven. 23 sept. 2022 10:54
Vélo pliant : Bianchi Prototype Foldable Bike

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par natcelian »

Bonjour oliv, merci beaucoup pour ton message et ton intérêt. Si la démarche t'intéresse et que tu as un peu de temps, pense tu que penses nous pourrions t'interviewer directement pour bénéficier un peu plus de ton expérience ?
Avatar du membre
oliv
Modérateur
Modérateur
Messages : 2656
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 20:45
Vélo pliant : Hoptown pumpkin, 16" du yang tsé kiang, bickerton pilot classic & black edition, Stella'rley Davidson, vigor P9.

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par oliv »

Bonsoir Natcelian,
Je ne sais pas ce que tu veux dire par "interviewer", je ne prétends pas être expert, juste passionné de velos pliants bidouilleur en mécanique vélo et mon expérience du vélo est surtout liée au vélotaf sans multimodalité.
D'autres membres du forum seront plus pertinents que moi sur l'usage de randonnée, l'usage sportif de loisir, la multimodalité, les aspects techniques...etc...

Il y a un post que j'avais rédigé sur les caractéristiques a observer pour le choix d'un vélo pliant... post destiné aux nouveaux membres qui cherchent leur vélo idéal, peut être que ce sujet pourrait t'aider dans ta réflexion (je vais te mettre le lien ici).
La description de ton sujet d'étude n'est pas très claire, quelles informations recherches tu précisément sur les vélos pliants?
La création d'un velo pliant est nettement différente de celle d'un autre vélo.
En premier lieu il me semble prioritaire de définir le dimensionnement des roues, car cette caractéristique influencera tout le reste.
Mon discours n'est d'ailleurs valable que pour les pliants a petites roues (16 pouces/305 ou 349 et 20 pouces/406), car je trouve qu'ils rassemblent tout l'intérêt du vélo pliant.
En dessous du 305 les caractéristiques de roulage sont très limitées et ne permettent que des vélo pour de petits trajets urbains.
A partir de la taille 305 on peut avoir une utilisation normale, comparable à celle d'un vélo non pliant.
Les vélos pliants de 16 et 20 pouces ont un gabarit réduit pour permettre un stockage le moins encombrant possible et le plus discret en multimodalité (caractéristique de dimensionnement plié, de poids et de propreté requise en transport en commun), mais leur géometrie une fois dépliés doit se rapprocher le plus possible des vélos de taille classique... y compris des vélos où la posture de pilotage est droite.
C'est donc là un premier challenge.
Un autre défi est celui de pouvoir tout imbriquer dans un pliage avec le moins de gestes possible et de manière intuitive.
Un aspect primordial, quelque soit l'usage du pliant, est le poids... un utilisateur plie son vélo pour le ranger ou le transporter... il doit donc le soulever a un moment ou un autre.
Le nombre de charnières aura donc une incidence sur la complexité du pliage et sur le poids du vélo puisque chaque charnière constitue un élément a renforcer et un mécanisme qui rajoute du poids.

Beaucoup de personnes qui mesurent pius de 175/180cm s'interrogent sur leur compatibilité avec le vélo pliant, ainsi que les personnes qui avoisinent ou dépassent les 100kg.... il y a peut être un marché a développer sur les capacités d'un velo acceptant des caractéristiques physiologiques au dela d'une fourchette moyenne.

Toujours en lien avec la partie cycle, j'attire ton attention sur la transmission qui est très souvent inadaptée sur les pliants.
La dimension des roues doit absolument être prise en compte pour les calculs de transmission... les sujets ne manquent pas sur le forum concernant les changements de transmission selon l'usage du vélo.
La forme des haubans permet, ou non, de redimensionner le plateau de pédalier a cause du passage de chaine.
Les adeptes de la randonnée et des balades en chemins recherchent un développement très bas pour grimper les cotes ou les cailloux (autour de 1.5), mais ont également besoin de développements plus longs pour ne pas mouliner éternellement.
En synthèse de nombreuses discussions, l'idéal semble être un double plateau qui permet une plage très importante de développements, et donc une polyvalence très appréciable.
Le double plateau implique une configuration du cadre permettant l'installation d'un dérailleur avant.

En terme d'électrification, le marché est très diversifié maintenant.
Personnellement j'ai essayé le moteur roue avant, et le moteur roue arrière.
Le plus confortable, et le moins casse gueule, est celui placé a l'arrière.
Néanmoins, si je devais m'équiper, je choisirais un moteur pedalier.
Le moteur roue me parait moins bien... complications pour reparer une crevaison sur le bord de la route, rayonnage plus compliqué sur les petites roues car les rayons sont plus courts et plus épais, vulnérabilité de la jante aux déformations et a l'usure, bruit, nécessité de caser le contrôleur quelque part... le moteur pédalier n'a pas tous ces inconvénients ( mais n'est pas compatible avec un double plateau).

A créer un nouveau vélo dans un marché déjà très vaste, je m'interroge sur l'etat d'avancement ou la démocratisation de l'assistance a condensateurs, qui évite l'usage d'une batterie... j'ai lu plusieurs articles sur ce sujet, et cela pourrait être un réel avantage par rapport a des engins lourds, au lithium et a l'autonomie limitée.

Voila déjà quelques pistes.. j'espère que d'autres membres pourront t'apporter aussi leur témoignage car j'ai oublié plein de choses, et n'hésites pas si tu as besoin d'autres éléments.
bon courage pour ton projet. :)
Jef.ch
Animateur
Animateur
Messages : 327
Enregistré le : mar. 10 avr. 2018 12:18
Vélo pliant : Trek F600 + F400

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par Jef.ch »

Salut,

Le problème numéro un du vélo pliant est un problème de poids : le mécanisme de pliage doit être largement dimensionné pour fonctionner des milliers de fois en gardant sa solidité et sans prendre de jeu. Un vélo pliant est donc sensiblement plus lourd qu'un vélo "traditionnel". Le modèle "30th Anniversary" de Dahon fait un peu exception avec ses 7,5 kilos, mais il s'agissait plus d'une vitrine technologique que d'un vélo utilisable au quotidien.

Quelle que soit l'utilisation d'un pliant, que ce soit au quotidien en multimodal ou en mode loisir ou nomade, il arrive un moment où l'on doit porter son vélo : pour le charger dans un train, une voiture, passer une volée d'escaliers, le monter chez soi ou au bureau, etc.
Une personne "normale", citadine, moyennement sportive, potentiellement attirée par l'achat d'un vélo pliant ou d'un pliant électrique doit pouvoir porter son vélo, même sur de très courtes distances.
La question a poser est donc : quelle masse une personne, à plus forte raison une femme à l'heure des soucis égalitaires, peut raisonnablement porter pour monter 15 ou 20 marches ?
Pour charger régulièrement nos pliants dans le coffre de toit de notre voiture, je considère qu'au delà de 12 kilos, un vélo pliant n'est plus attractif. Ne répond plus au cahier des charges.

Malgré les efforts méritoires des ingénieurs de chez Brompton, leur nouveau pliant électrique affiche 16 kilos sur la balance. C'est moins que tous les autres, mais c'est encore trop.

Le vélo pliant est une prothèse. On s'y attache. On le prend partout avec soi. Je pense - mais ce n'est que mon avis - que le pliant électrique sera toujours trop lourd (ou trop cher) pour jouer véritablement ce rôle.

Mes pliants sont des Trek sortis en 2006 - 2007. Novateurs avec leur cadre alu hydroformé, racés dans la version F600 la plus sportive (12 kilos, 9 vitesses), citadins avec garde-boue et porte-bagage pour le F400 et "bon marché" pour le F200 avec ses 3 vitesses. Malgré toute la force de Trek sur le marché, cela n'a pas fonctionné.

J'ai de la peine à imaginer que Bianchi puisse réussir, avec en plus le handicap "de poids" de l'électrification.

Amitiés,
À+,
le Jef-bonne-chance-quand-même... ;)
Le concept de vélo électrique est aussi pertinent que le serait celui de train à pédales... ;)
natcelian
Noob
Noob
Messages : 3
Enregistré le : ven. 23 sept. 2022 10:54
Vélo pliant : Bianchi Prototype Foldable Bike

projet vélo pliant électrique Bianchi - étudiant en design

Message par natcelian »

Oliv, Jeff, merci beaucoup pour vos retour. Ils sont très détaillés et nous serrons très utile. Nous prendrons tout ça en compte leurs du développement de notre prototype.

Oliv, en effet, il y a un marcher à développer autour des personnes des grandes taille ou des personnes de plus de 100kg et c'est une option que j'avais considérer. On verra ce que mon groupe de travail en pense.

Jef, je comprend tes doutes vis-a-vis de la faisabilité d'un vélo électrique de moins de 12kg par Bianchi mais l'intérêt d'avoir une tel marque derrière ce projet et justement qu'ils se foutent des coups de production ou des matériaux tant que le vélo et un vélo au top de la qualité. Nous verrons donc bien les solutions que nous pourrons leurs apporter.

Encore merci beaucoup à vous deux et a tout ceux qui ont participer à ce questionnaire. Vos informations sont cruciale pour nous pour nous aider à vraiment identifier les problèmes des utilisateurs et essayer de les régler de la meilleure des manières possible.