Calcul développement / ratios

Espace réservé aux questions techniques et mécaniques concernant les vélos pliants.
Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Calcul développement / ratios

Message par Bietrume » dim. 18 nov. 2018 18:25

En effet ta méthode de mesure de développement est très peu précise. En mesurant la circonférence du pneu et en calculant le rapport de transmission on obtient un résultat bien meilleur.

Quand tu parles de rendement, que veux-tu dire exactement?

Pour moi, et là c'est l'ingénieur qui parle, le rendement c'est le rapport entre la puissance transmise au sol et la puissance développée par le cycliste. La différence étant les pertes dans la transmission et les pneus. Une transmission par dérailleur à un rendement de 98% donc les pertes sont négligeables. Dans les pneus il y a plus à gagner, mais ça tu le sais.

Avatar du membre
oliv
Modérateur
Modérateur
Messages : 1832
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 20:45
Vélo pliant : Hoptown pumpkin, 16" du yang tsé kiang, Vintage crado bidouillé, Topbike black steel, Stella'rley Davidson, Curve D3 cloud, Turb'hoptown atomique à roues circulaires

Calcul développement / ratios

Message par oliv » dim. 18 nov. 2018 22:45

Daddy Cool a écrit :
dim. 18 nov. 2018 18:03
Par contre sous entendre que la longueur de la manivelle n'a pas vraiment d’intérêt est faux, désolé Oliv' la c'est moi qui ne partage pas du tout ton point de vue, le gain en rendement est réel et juste regarder développement est une erreur.
:gene: ... le sujet concernait le développement au départ... il faut donc considerer mon intervention dans ce cadre là... c'est pour ca que j'ai dit que la longueur de manivelle n'avait aucune incidence.

l'effet de levier n'est pas une vision de l'esprit, mais un principe scientifiquement démontré et bien connu, c'est donc dans cet autre cadre que l'on peut considerer la longueur des manivelles.... je n'ai jamais contesté ceci, je ne parlais que de développement, et j'ai même précisé que plus la manivelle etait longue plus le couple etait important...
ce que j'ai exprimé c'est un doute sur le ressenti reel du cycliste compte tenu de la faible difference de longueur entre les differents modeles de manivelles...
si tes manivelles de 140 te conviennent, libre a toi... mais elles offrent, a mon sens, de moins bonnes performances, puisque pour un même effort, la force exercée sur le pedalier est moins importante que des manivelles en 170.
Plus tu pédales moins vite, et moins t'avances plus vite.

quelques vélos de ma collection:
stella
Curve D3
Le petit gris d'Oliv

Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Calcul développement / ratios

Message par Bietrume » lun. 19 nov. 2018 09:29

Dans l'étude suivante (https://isbweb.org/images/conf/2001/Lon ... 9/0870.pdf), ils disent
It was concluded that there were no significant differences in the physiological responses to
riding at crank lengths of approximately 120 mm to 160 mm. On the contrary, when crank length
was lengthened to 180 mm and beyond, significantly different physiological responses were elicited
when cycling at each different crank length. In conjunction, almost all of the optimal crank lengths
of the individuals in the current study fell within the range of cranks that do not elicit significantly
different physiological responses from one another, which are very close to the industry standard
crank length of 170 mm.
On a conclu qu'il n'y avait pas de différences significatives dans les réponses physiologiques à rouler avec des longueurs de manivelle d'environ 120 mm à 160 mm. A contrario, lorsque la longueur de manivelle a été allongé à 180 mm et au-delà, des réponses physiologiques significativement différentes ont été obtenues lorsque vous roulez à chaque longueur de manivelle différente. Conjointement, presque toutes les longueurs de manivelle optimales des personnes participant à la présente étude se situaient dans la fourchette des manivelles qui n'entraînent pas d'augmentation significative de l'incidence des réponses physiologiques différentes les unes des autres, très proches des standards de l'industrie longueur de manivelle de 170 mm.


Cette autre étude (https://www.researchgate.net/publicatio ... erformance) tire les même conclusions:
It is suggested that for a homogenous population, such as used in this study, the conventional 17.5 cm crank is close to the calculated optimum for power production. However, a failure to adjust this factor to the anthropometric dimensions of populations, heterogenous in size, may result in a much greater fall-off in cycle short-term power performance.
Il est suggéré que pour une population homogène, comme celle utilisée dans cette étude, la manivelle conventionnelle de 17,5 cm est proche de l'optimum calculé pour la production de puissance. Toutefois, si ce facteur n'est pas ajusté aux dimensions anthropométriques des populations, dont la taille est hétérogène, il peut entraîner une baisse beaucoup plus importante de la performance énergétique à court terme du cycle.
Dans cet article (https://www.cyclist.co.uk/in-depth/360/ ... ank-length), le professeurJim Martin de l'université de l'Utah écrit:
'Our tests revealed that extending the range a long way from the standard [170-175mm] has no substantial impact on power or efficiency,’ says Martin.
‘We tested right down to 120mm and up to 220mm. There was a substantial fall off [in maximal power] below 145mm, but we’re talking about cranks more than an inch shorter than most of us ride, and even then it was just a 4% drop.
‘You do have to take into account pedalling rate,’ he adds. ‘With a shorter crank you need a higher cadence, but that’s a small adaptation that happens very naturally for most.
‘As far as maximal sprint power and metabolic cost are concerned, crank length can be anywhere from 145mm to 195mm and it really doesn’t matter.
‘A longer crank is basically a lower gear ratio. It might allow you to climb better, but its effect is tiny compared to shifting up two sprockets on your cassette.
‘What is more important is the influence it has on the relationship between your thigh and your torso. This is about comfort, the basic feeling of your thigh coming up into your chest or stretching your muscles until they are like guitar strings, just to get over the top of the pedal stroke.’
"Nos tests ont révélé que le fait d'étendre la gamme très loin de la norme[170-175 mm] n'a pas d'impact substantiel sur la puissance ou l'efficacité ", explique Martin.
"Nous avons testé jusqu'à 120mm et jusqu'à 220mm. Il y a eu une chute substantielle [en puissance maximale] en dessous de 145mm, mais nous parlons de manivelles plus d'un pouce plus courtes que [les ma,nivelles] de la plupart d'entre nous, et même là, c'était juste une chute de 4%."
"Il faut tenir compte de la cadence de pédalage ", ajoute-t-il. "Avec une manivelle plus courte, vous avez besoin d'une cadence plus élevée, mais c'est une petite adaptation qui se produit très naturellement pour la plupart.
En ce qui concerne la puissance maximale au sprint et le coût métabolique, la longueur de manivelle peut aller de 145mm à 195mm et cela n'a pas d'importance.
Une manivelle plus longue équivaut fondamentalement à un rapport de démultiplication plus bas. Elle peut vous permettre de mieux grimper, mais son effet est minime comparé au changement de deux pignons sur votre cassette.

Ce qui est plus important, c'est l'influence qu'elle a sur la relation entre votre cuisse et votre torse. Il s'agit du confort, de la sensation de base de votre cuisse qui monte dans votre poitrine ou de l'étirement de vos muscles jusqu'à ce qu'ils soient comme des cordes de guitare, juste pour dépasser le sommet de la course de la pédale.
J'en conclus, qu'il n'y a pas de règle et que les différences entre les différentes longueurs de manivelles sont faibles en terme de puissance développée et qu'en finale on choisit les manivelles qui nous conviennent le mieux.