Réparation charnière Tern Link C7 HS

Espace réservé aux questions techniques et mécaniques concernant les vélos pliants.
Avatar du membre
bohwaz
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
Messages : 137
Enregistré le : ven. 25 janv. 2019 23:03

Réparation charnière Tern Link C7 HS

Message par bohwaz »

Je poste ici après avoir réparé une charnière de Tern Link C7, au cas où ça serve à quelqu'un d'autre.

État d'origine : jeu dans la charnière, et même la vis de charnière du bas qui ne tient plus du tout. En inspectant constat alarmant : il n'y a plus de pas de vis pour la charnière, ça a été complètement arraché !

Pour rappel à l'origine sur ce vélo, la charnière est tenue par deux vis filetées insérée par le haut et par le bas. Elles viennent prendre la partie extérieure (arrière du cadre) de la charnière et se visser dans un filetage réalisé dans la partie interne (avant du cadre) de la charnière. Il y a également deux petites "bagues" (bushings en anglais, pas sûr du terme en français) en plastique qui permettent de maintenir un certain écart entre la partie interne et externe et aider à la rotation quand on plie ou déplie le vélo, sans que ça dévisse forcément les 2 vis qui tiennent la charnière en place.

On peut voir le montage d'origine dans cette vidéo :

Ou dans ce démontage d'un cadre Dahon : https://accidentalrandonneur.wordpress. ... placement/

Ce qui s'est passé à mon avis c'est que la partie interne étant en aluminium, relativement mou comparé à de l'acier, il est possible qu'à force de plier/déplier les vis de charnière se soient dévissées légèrement, créant un léger jeu, qui a finit par faire jouer la vis et arracher le fragile filetage en aluminium.

Partant de là j'ai essayé plusieurs options, la première a été de re-percer et re-fileter la partie abîmée dans un diamètre légèrement supérieur et y mettre une vis. C'était franchement pas très satisfaisant, j'ai fait un test de solidité (en me mettant debout sur la charnière et en sautant doucement dessus, note je ne fait "que" 60 kg) et ça s'est très vite remis à prendre du jeu et à arracher le nouveau filetage.

Donc passage à la solution la plus radicale : perçage intégral de la charnière pour mettre une longue vis traversante et un écrou. J'ai d'abord dû trouver une vis majoritairement non filetée (pour ne pas que les vibrations du cadre provoquent une abrasion de l'intérieur de la charnière par le filetage) et suffisamment longue.

Vis et écrou :
Image

Ensuite perçage à la bonne taille pour la vis (pour rappel à la base, il y a deux vis qui se vissent par le haut et le bas, mais la partie interne de la charnière n'est pas percée intégralement). Enfin, perçage et fraisage légèrement plus large en haut pour donner une assise horizontale (et non diagonale) à la tête de la vis. Perçage un peu plus large et fraisage en travers sur la partie basse pour pouvoir laisser passer l'écrou. J'ai préféré fraiser horizontalement pour pouvoir insérer l'écrou, plutôt que de re-percer au plus large, histoire de garder le maximum de matériel dans l'alu de la charnière et ainsi ne pas trop fragiliser la construction.

Trou du haut : (la partie noire c'est simplement du scotch d'électricien pour bien bloquer la vis en place et limiter les frottements)
Image

Trou du bas :
Image Image

(désolé pour la qualité des photos)

J'ai également mis deux rondelles en acier pour remplacer les bagues en plastique d'origine. Une fois la vis bien serrée sur l'écrou, ça ne bouge pas, aucun jeu, même en sautant à pieds joints sur le cadre ;) et on peut toujours plier / déplier le cadre, même si ça frotte probablement un peu plus qu'à l'origine.

Charnière complète :
Image Image

A mon avis ce bricolage est plus rustique mais plus sûr et plus solide que la solution d'origine car la charnière interne est prise en sandwich entre les deux parties de la charnière externe, et il y a une compression qui s'exerce par la vis + écrou qui n'agit pas sur une fragile partie en aluminium. De plus l'écrou étant coincé dans une "gorge" horizontale qui le bloque en position, il ne peut pas se dévisser tout seul, et même si la vis venait à se dévisser un peu (ce qui serait vite perceptible avec le jeu), l'écrou ne peut pas tomber à moins que la vis se soit dévissée d'au moins 8-10 mm vu qu'il est coincé dans sa gorge.

Le seul risque à mon sens vient de la perte de matériau lors du re-perçage et fraisage, notamment sur les parties hautes et basses de la charnière externe qui me semblent un peu fines (environ 1cm d'épaisseur). Mais le fait que ça travaille maintenant en compression devrait limiter les risques.

En tout cas à mon avis le design d'origine est particulièrement mal conçu et il pourrait être bien plus simple et solide en utilisant une tige traversante intégrale plutôt que ce système de deux vis qui se vissent dans une partie en aluminium peu solide…

Le vélo a maintenant fait une centaine de kilomètres et ça n'a pas bougé d'un poil. Dans le cadre de mes questionnements sur le voyage en vélo pliant j'ai emmené le vélo faire un peu de VTT ce weekend et ça ne bouge pas :
Image Image

Voilà, en espérant que ça puisse servir à d'autres et montrer qu'un vélo destiné à la poubelle peut retrouver une seconde vie avec un peu de bricolage :)