Sustenter

Présentez-vous et/ou souhaitez la bienvenue aux nouveaux.
Règles du forum
Dans la section "Présentations", le titre de votre message doit être votre pseudo.
Si vous êtes un noob, n'oubliez pas d'aller consulter le règlement du forum avant de poster.
Sustenter
Noob
Noob
Messages : 12
Enregistré le : sam. 14 juil. 2018 23:03

Sustenter

Message par Sustenter » mer. 18 juil. 2018 03:26

Salut,

Je compte prochainement acheter un dahon d7, pour aller à la fac, et je me demande si vous préférez rouler sur trottoir ou sur la chaussée ?

Les voitures vous frôlent sans arrêt en vous dépassant non ?
Et pour ceux qui roulent sur les voies de bus, vous n'avez pas peur de vous faire écraser quand vous dépassez un bus à l'arrêt ? N'est-ce pas fastidieux de dépasser le bus à l'arrêt, puis qu'il vous redépasse juste après, tout ça pour que vous le redépassiez encore au prochain arrêt, le tout avec le risque de se faire écraser par le bus en sens inverse lorsque vous dépassez ?

Astro Caneton
Animateur
Animateur
Messages : 241
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 19:56
Vélo pliant : Bickerton pilot 1406
Localisation : Autour de Gembloux - Belgique

Sustenter

Message par Astro Caneton » mer. 18 juil. 2018 08:08

Hello ! Bienvenue et futur-bienvenue-dans-la-famille-des-deux-roues !

Pour tes questions : Les vélos pliants ou non sont soumis au code de la route, donc pas de trottoir si pas de piste cyclable :). Les piétons sont les usagers les plus faibles et il est normal de ne pas emprunter leur passage.

Pour le comportement des automobiles, ça dépend des villes voir des quartiers.
Personnellement j'ai appris à éviter les grosses artères car les voitures ont tendance à être plus rapides et souvent plus vénère :mrgreen:, mais il y a toujours une petite rue sur le côté qui suit le même trajet et que personne n'emprunte. Eh plus ça permet de découvrir des coins inattendu.
Comme les vélos ont souvent le droits de prendre le rue à contre-sens (voir panneau blanc avec le velo en dessous des sens interdits), ou de tourner à certains feux même au rouge (attention quand même), on va aussi vite que sur une grande rue.

Les bus même combat : Si la route comporte un symbole de vélo, ok alors on partage le couloir avec eux et en général ça se passe bien (je crois qu'en général ils nous aiment bien pour peu qu'on soit prudent et respectueux sur la route en signalant bien nos intentions).
Le chauffeurs de bus ont un VIOLENT angle mort sur un quart du véhicule, donc quand on voit qu'il clignote pour sortir pas de folie : On tient sa respiration (sauf si c'est un électrique) et on laisse passer.

En général on les dépasse assez vite (en circulation dense) et on file sur une ruelle transversale ou un couloir réservé aux vélos peu après.
Les fois où je me fais doubler, honnêtement le.la chauffeur.e prend une marge très large en profitant de son gabarit pour imposer son dépassement aux voitures.
J'ai plus de méfiance vis-a-vis des taxis que des bus franchement !

Et jusqu'à présent pour être honnête, certes il ya toujours un.e débile pour doubler à fond les ballons comme si on allait lui faire rater sa greffe de cerveau, mais c'est rare. Si tu es bien visible, les gens essaient de faire attention, surtout qu'ils ne sont pas occupé à faire la course entre eux.

Si tu crains qu'on te frôle trop, tu peux équiper ton vélo d'un écarteur aussi. :)

Voila, je pense que les autres membres plus expérimentés auront moules autres conseils, encore bienvenue !

Avatar du membre
oliv
Modérateur
Modérateur
Messages : 1855
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 20:45
Vélo pliant : Hoptown pumpkin, 16" du yang tsé kiang, Vintage crado bidouillé, Topbike black steel, Stella'rley Davidson, Curve D3 cloud, Turb'hoptown atomique à roues circulaires

Sustenter

Message par oliv » jeu. 19 juil. 2018 00:22

bienvenu sur le forum.
les cyclistes urbains sont des homo sapiens plus évolués que leurs congénères à quatre roues.
En effet, pour survivre le cycliste urbain doit s'adapter a une multitudes d'obstacles, d'environnements et surtout doit avoir une aptitude pointue pour l'anticipation.
Dès les premières minutes de pratique on se rend compte que le code de la route n'est que facultatif pour un grand nombre d'usagers... que les règles théoriques ne sont que peu respectées au profit du plus fort qui s'impose ou du plus grand nombre... au passage, les piétons eux même ne respectent pas les voies cyclables.
Ta question est en fait un vaste sujet sur le partage des espaces et la sécurité de chacun.
A ce sujet je répondrais succinctement: adapte toi en bonne intelligence et respecte les autres.
Trop de cyclistes font aussi n'importe quoi sous prétexte de ne pas être immatriculés, c'est tout autant dangereux pour les autres usagers.
Personnellement j'essaye de respecter le code de la route, mais je m'adapte aux situations et parfois je ne le respecte pas pour des raisons de sécurité... il n'y a pas de raison que je me mette moi en danger alors que des voitures, camionnettes, scooter, pietons etc.. encombrent les pistes cyclables en parfaite violation du respect de chacun.
Rouler sur un trottoir alors que la circulation est dangereuse ne me choque pas tellement à condition de garder à l'esprit que l'on n'est pas à sa place et que l'on roule prudemment en respectant les piétons.
Tout est question de la manière dont on fait les choses.

Pour éloigner les voitures l'ecarteur est assez efficace, mais pas celui acheté chez le bouclard du coin... un ecarteur "maison"... bien plus long.
je m'en etais fabriqué un avec un coin de palette en carton (cornière en carton très dense qui se place dans les angles avant filmage) que j'avais récupéré au boulot.... ça peut se faire avec n'importe quoi il faut le peindre en blanc, eventuellement y pendouiller un pot de yahourt ou un truc qui bouge et se fixer au porte bagage avec un petit tendeur... attention la fixation doit évidement être élastique sinon c'est au contraire un amplificateur de danger.
je l'avais fait depasser sur la gauche de 50 bons centimètres si ce n'est plus... c'est dissuasif pour les voitures mais ca gêne pour se faufiller.
le gilet jaune fait l'unanimité concernant sa laideur, mais dans la jungle urbaine ça peut aussi rendre service.

Autre petit gadget intéressant: le klaxon airzound... le top de l'avertisseur sonore.. j'en ai monté sur plusieurs velos à usage urbain, ca marche pas mal y compris contre les bus, mais à utiliser avec modération... seulement en situation d'urgence car ca peut beaucoup perturber l'environnement et les autres usagers.
Plus tu pédales moins vite, et moins t'avances plus vite.

quelques vélos de ma collection:
stella
Curve D3
Le petit gris d'Oliv

Avatar du membre
Gaz0line
Animateur
Animateur
Messages : 220
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 09:43
Vélo pliant : Nakamura eFlex 100 // Nakamura Mobile

Sustenter

Message par Gaz0line » jeu. 19 juil. 2018 15:51

Salut Sustenter !

Comme Oliv je respect le code de la route au maximum, c'est à dire 99% du temps, le 1% restant étant des situations ou c'est plus sécurisant de ne pas le respecter (exemple : rouler sur 100 mètres sur un trottoir plutôt que de devoir faire le tour d'un gros rond-point très fréquenté sur 300 mètres). Rouler sur la route avec les voitures quand on ne l'a jamais fait, c'est un peu impressionnant au début mais on prend vite ses marques sur les trajets quotidiens.

Pour rouler le plus détendu possible, il faut en effet :

- beaucoup anticiper : partir du principe que la personne en face ne va pas avoir le bon comportement, ça évite les mauvaises surprises

- bien indiquer aux autres usagers tes prochaines directions : exemple : je traverse tous les matins un carrefour trop étroit pour qu'on me double. J'ai remarqué que quand je ne fais aucun geste, on tente quand même de me doubler. Quand je fais un geste pour montrer que dans 20 secondes je vais prendre la piste cyclable qui approche, alors les gens attendent et ne me doublent pas.

- Toujours respecter les autres usagers, être courtois, laisser passer les piétons, etc...

- Attendre. J'entends par là que si je suis dans une situation que je sens dangereuse, je me mets sur le côté et j'attends que ça se décante. Je n'y vais pas "à tout prix", je préfère patienter 2 minutes et passer tranquillement que de risquer du danger.

Voilà pour mes petits conseils, bienvenue à toi ! ^^

Sustenter
Noob
Noob
Messages : 12
Enregistré le : sam. 14 juil. 2018 23:03

Les vélos pliants Dahon

Message par Sustenter » dim. 22 juil. 2018 13:50

Mais si je mets le vélo dans sa housse et fait passer ça pour une grosse valise, le chauffeur peut rien dire non ? :mrgreen:

Dans le TVM aux heures de pointe par exemple y'a toujours des poussettes, et c'est bien plus gros qu'un dahon 20"

CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 327
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Les vélos pliants Dahon

Message par CycloTigrou » dim. 22 juil. 2018 14:11

À priori le chauffeur ne dira rien si les vélos ne sont pas interdits pendant les heures de pointe (c'était comme ça chez moi avant), c'est juste que quand tout le monde est bien serré, ce n'est pas toujours facile de prendre un pliant. Si le bus est déjà bondé en arrivant, il se pourrait même que tu ne puisse pas rentrer, faute de place.

Avatar du membre
Celika
Animateur
Animateur
Messages : 712
Enregistré le : mer. 12 oct. 2011 19:03
Vélo pliant : Dahon speed D16 custom, Topbike 16teen x2
Localisation : Seine maritime

Les vélos pliants Dahon

Message par Celika » dim. 22 juil. 2018 15:12

Ca dépend des villes et du type de transport, mais je pense que ce dit Cyclotigrou est généralement vrai.
Une fois sous housse il devient normalement un bagage, donc effectivement peu de transports devraient le refuser. Mais ça sous-entend de perdre 5 bonnes minutes à chaque fois en plus pour le rentrer/sortir de la housse.
La remise en état (presque finie) et l'upgrade à prix serré de mon Speed D7
Grosses modifs sur un 16teen (le brompton du pauvre :hehe: )

Beta-Pictoris
Animateur
Animateur
Messages : 592
Enregistré le : dim. 31 juil. 2011 21:54
Vélo pliant : Shulz Easy noir

Les vélos pliants Dahon

Message par Beta-Pictoris » dim. 22 juil. 2018 16:10

CycloTigrou a écrit :
dim. 22 juil. 2018 13:45
J'ai essayé avec un 20'' (Giant OneWay 2011) et un 16'' 349 (Brompton). S'il y a de la place dans le bus, aucun souci quelque soit le vélo.
Mais le giant reste quand même un cas particulier avec sa fourche exotique.
Un vélo pliant dahon classique doit être un peu plus encombrant.
Qui veut voyager loin ménage sa monture.

CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 327
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Les vélos pliants Dahon

Message par CycloTigrou » dim. 22 juil. 2018 16:59

Moi j'avais le Oneway qui avait une fourche classique, il me semble que les Dahon 20'' sont quand même un peu plus petits ? Je n'ai pas comparé, mais j'ai vu quelque part le volume en litres du Giant qui semblait bien volumineux par rapport aux autres. Après coup et pour 450€, jj'aurais sûrement pris un Dahon à la place de ce Giant qui ne m'a pas porté chance...

Avatar du membre
Celika
Animateur
Animateur
Messages : 712
Enregistré le : mer. 12 oct. 2011 19:03
Vélo pliant : Dahon speed D16 custom, Topbike 16teen x2
Localisation : Seine maritime

Les vélos pliants Dahon

Message par Celika » dim. 22 juil. 2018 18:23

Après je pense pas que ça se joue à quelques centimètres. Si on compare à un brompton Ok, mais sinon y'a moyen ou pas moyen, c'est pas 3cm en moins sur l'encombrement qui va changer quelque chose.
La remise en état (presque finie) et l'upgrade à prix serré de mon Speed D7
Grosses modifs sur un 16teen (le brompton du pauvre :hehe: )