Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Balades, rencontres, sorties, souvenirs de voyage, itinéraires, rendez-vous entre cyclistes.
CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 331
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par CycloTigrou » ven. 26 févr. 2016 10:04

J'ai saisi l'opportunité d'un passage à Dubaï - Émirats Arabes Unis - pour explorer une route cyclable très particulière qui permet de rouler dans le désert.

Cette expérience a été très plaisante car je n'avais jamais visité de pays dans cette région, ni roulé à vélo dans un désert de sable. Les roues du Brrompton ne sont pas du tout adaptées à cet environnement, mais le Sheik Mohammed Al Maktoum a eu la bonne idée de construire un parcours cyclable dans le désert, néanmoins à proximité relative de Dubaï.

Le parcours dit "Al Qudra Road Cycle Path" est modulable car il se compose d'une accès de 18km, une boucle principale de 50km et trois boucles optionnelles de 20 à 30km chacune. En ce qui me concerne, mon parcours total a été de 130km, incluant la boucle principale et une boucle optionnelle de 20km. "No pain, no gain" disent les anglophones, les plus beaux paysages se trouvent le long de ces fameuses boucles optionnelles.

Le vélo à l'aéroport, enregistrement en bagage à soute normal :

Image

La balade a mal commencé car je me suis rendu compte que j'avais oublié ma bouteille d'eau et son support Moonki, ce qui est embarrassant quand on doit rouler plusieurs dizaines de kilomètres dans le désert. J'ai donc reconverti mon sac de housse en sac à accessoires afin de libérer de la place et transporter 3 litres d'eau dans le Mini-O-Bag avant.

Équipement transporté :
- trois litres d'eau en bouteilles de 500ml
- des biscuits
- un pneu Kojak de rechange
- une chambre à air de rechange
- de l'huile
- le kit d'outils Brompton qui se range dans le cadre
- une pompe à pied transportable Leyzine
- téléphone portable et un appareil photo

Il est important d'être un minimum autonome car passé les premiers kilomètres, le cycliste se retrouve seul dans le désert et ne peut compter que sur lui même ou les autres cyclistes de passage. L'administration Émirati a tout de même mis en place des numéros d'urgence rappelés à intervalles réguliers le long du parcours.

L'accès à ce circuit est difficile en vélo. J'ai d'abord traversé Dubaï en bus tôt le matin jusqu'au point le plus excentré possible :

Image

Les calculateurs d'itinéraire m'indiquaient qu'il suffirait alors de pédaler une dizaine de kilomètres pour atteindre le début du parcours, mais ce tronçon est en fait une route à plusieurs voies théoriquement interdite aux cyclistes. J'ai quand même réussi à les traverser en roulant sur la bande d'arrêt d'urgence. J'ai croisé une voiture de police à l'arrêt, l'agent ne m'a rien dit.

La situation s'est encore compliquée quand la bande d'arrêt d'urgence a disparue pour cause de travaux. J'ai eu à choisir entre circuler sur la route (vitesse limite à 100km/h) ou traverser le chantier en marchant dans la boue et le sable. J'opte pour la seconde solution, les ouvriers que je croise - Pakistanais ou Bangladais - m'autorisent spontanément à traverser leur lieu de travail et m'offrent leur aide pour transporter le vélo dans le terrain accidenté du chantier.

Image


Je rencontre 300 mètres plus loin le chef d'équipe Émirati qui m'accueille chaleureusement et m'explique qu'il existe justement une piste cyclable longeant le côté opposé de l'autoroute, que ce serait plus facile pour moi si j'arrivais à la rejoindre! Je marche encore un bon kilomètre dans la boue pour quitter la zone des travaux et je profite d'une accalmie dans la circulation, un automobiliste sympathique qui ralentit, me lance un appel de phares pour me signaler de passer puis me salut de la main, je rejoins enfin le chemin cyclable du côté opposé.

Image

Le parcours est clairement signalé :

Image

Des WC et des douches d'une propreté impeccable - et gratuits - sont installées au début du parcours. Un parking à voitures est prévu, quelques cyclistes chargent ou déchargent leur vélo de course. Je n'ai vu aucun vélo pliant ni aucun VTT ou autre vélo de ville durant tout le parcours, qui semble fréquenté quasi-exclusivement par des sportifs.

Un premier tronçon de 18km permet de rejoindre le début de la boucle principale. Là encore, l'infrastructure est excellente avec des facilités comprenant un restaurant, une alimentation générale, un centre médical et encore des WC et des douches.

Image

Le vendeur du magasin m'explique que le parcours fait 50km, j'estime donc suffisant d'emporter 3 litres d'eau. Ce fut une erreur car je n'avais pas anticipé la boucle optionnelle - qui porte le parcours à 70km - dont je n'avais pas connaissance. Un dernier ravitaillement et je me lance.

Je ne trouverai aucun ravitaillement avant plusieurs dizaines de kilomètres. La température est relativement douce car c'est l'hiver et l'heure est encore matinale. Je m'attend à un peu plus de 30 degrés à l'ombre en début d'après-midi.

La route cyclable s'enfonce dans le désert, je rencontre encore quelques infrastructures.

Image

Le vent de face est assez fort, les vagues de sable ondulent sur la piste. Je rencontre mes premières dunes, le vélo tient en place sans appui!

Image

La température monte progressivement, je tombe sur la première intersection - non prévue : boucle optionnelle de 20km. je m'engage :

Image

Encore des dunes :

Image

Je suis seul, je ne vois personne à perte de vue, que du sable, du sable et encore du sable :

Image

Encore du sable :

Image

Une aire de repos à l'ombre :

Image


J'y rencontre un lézard, sa couleur lui permet de passer inapperçu dans le sable :

Image

je reprend ma route, le paysage est absolument fantastique :

Image

Image

les nuages disparaissent et laissent place au soleil. La température monte encore d'un cran :

Image

Image

Image

Des traces d'infrastructures apparaissent à l'horizon :

Image

Sur le plan vestimentaire, j'ai mis à profit mon expérience de cycliste en climat équatorial pour appliquer la même recette : s'habiller en "ninja" pour se protéger du soleil.
- casque
- lunettes de soleil anti-UV et larges
- manches anti-UV (faites comme dans les films et trouvez l'indice dans le reflet des lunettes)

Image

Je m'hydrate aussi en permanence car l'air est très sec. Je croise deux cyclistes occidentaux en vélo de location qui roulent dans le sens inverse, leur peau est déjà très rouge. Les coups de soleil arrivent d'autant plus vite que le sable réfléchit beaucoup la lumière. Il ne faut pas se lancer dans cette balade sans un minimum de préparation.


Une nouvelle aire de repos à l'ombre, je les apprécie de plus en plus avec le soleil et la chaleur qui montent :

Image

Ce désert n'est pas si désertique, je croise l'un de ses habitants, un oryx d'Arabie qui marche calmement. ma présence ne l'effraie pas et il ne montre aucun signe d'agressivité, mais je préfère garder quelques distances :

Image

La silhouette est familière, c'est justement un oryx qui est représenté sur les avions de Qatar Airways :

Image

Je reprends la route, toujours éblouis dans tous les sens du terme par le paysage :

Image

L'eau commence à me manquer, je me rationne pour les 20 derniers kilomètres. Je croise deux autres intersections proposant des circuits de 25 et 28km, mais je dois y renoncer à regret.

Image

Je ne suis plus qu'à quelques kilomètres de la fin de la boucle principale, je retrouve des zones d'habitation éparses. Ici, une Mosquée :

Image

La végétation est plus fournie :

Image

Dernier kilomètre, je termine juste ma dernière ration d'eau :

Image

Je me ravitaille au même magasin qu'à l'aller et je me repose pour le trajet retour que... j'appréhende. Effectivement, je rencontrerai les mêmes problèmes qu'à l'aller avec une qusi-impossibilité de rejoinddre la ville sans rouler sur l'autoroute. aucun passage, aucun pont ni tunnel, aucune route secondaire, je dois me résoudre à rouler encore une fois sur la bande d'arrêt d'urgence, rencontrer une nouvelle zone de travaux - désertique cette fois, marcher dans la boue et le sable avant de retrouver un arrêt de bus qui me ramènera directement à mon hôtel.

Je pense que le mieux est de prendre un taxi ou de louer une voiture pour la journée, ce sera beaucoup plus simple et moins dangereux.

J'apprécie pleinement un excellent dîner Libanais :

Image

Image

Image

------------------------------------------------------------

Voici une carte commentée du parcours en vélo (trajets en bus non-représentés) :

1) Distance parcourue entre le dernier arrêt de bus et le point de départ du circuit (environ 8km, trajet très peu cycliste)

2) Point de départ du parcours : parking, douches, WC (18km pour rejoindre le point 3)

3) Point de départ de la bouche principale de 50km : parking, douches, WC, alimentation générale, restaurant, centre médical

4) boucle facultatives de 20km

5) et 6) deux boucles facultatives de 25 et 28km (non représentées sur ce plan)

7) la route cyclable continue en longeant l'autoroute, je ne savais pas où elle menait. Je viens de la suivre via la vue satellite, elle semblerait se diriger vers la ville après un long détour en suivant les autoroutes, mais je fini par perdre sa trace avant d'avoir pu rejoindre Dubaï.

Image

Les boucles facultatives sont très clairement annoncées :

Image

----------------------------------------

Mise à jour 1er mars 2016 :

Mise à jour de la carte ci-dessus grâce à Strava Global Heatmap, il n'y a pas 3 boucles facultatives mais seulement 2.
Il est également possible de se ravitailler avant la fin en allant au Bab Al Shams Hotel, un arrêt régulier pour les cyclistes locaux. C'est dommage car si j'avais su, j'aurais parcouru sans hésiter la seconde boucle de 28km.

Ça servira à d'autres, ou à moi-même pour une prochaine édition.

Image
Modifié en dernier par CycloTigrou le lun. 29 févr. 2016 18:01, modifié 8 fois.

Avatar du membre
armandos
Animateur
Animateur
Messages : 226
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 18:36
Vélo pliant : dahon, brompton ,b'twin,Strida

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par armandos » ven. 26 févr. 2016 12:05

merci de partager cette exceptionnelle ballade.
j'imagine que les travaux de nettoyage du B ont du être conséquents après le passage dans la boue et le sable !
Mais ceci n'est que mon avis

IdrilK
Noob
Noob
Messages : 14
Enregistré le : lun. 22 févr. 2016 12:30
Vélo pliant : Giant Halfway, Dahon Briza D8

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par IdrilK » ven. 26 févr. 2016 12:22

cela laisse rêveur :). merci de partager cela avec nous.

Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 1019
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par Bietrume » ven. 26 févr. 2016 13:07

Magnifique! Et surprenante mais chouette initiative que celle de construire de tels parcours au pays du pétrole!

Avatar du membre
oliv
Modérateur
Modérateur
Messages : 2033
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 20:45
Vélo pliant : Hoptown pumpkin, 16" du yang tsé kiang, bickerton pilot classic & black edition, Stella'rley Davidson, vigor P9.

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par oliv » ven. 26 févr. 2016 16:50

Merci beaucoup pour ce nouveau partage! Décidément tes excursions sont exceptionnelles et celle ci est particulièrement inattendue !
Plus tu pédales moins vite, et moins t'avances plus vite.

quelques vélos de ma collection:
stella
Curve D3
Le petit gris d'Oliv
Bickerton Pilot
Vigor P9

CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 331
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par CycloTigrou » ven. 26 févr. 2016 21:14

Merci pour vos commentaires !
armandos a écrit :j'imagine que les travaux de nettoyage du B ont du être conséquents après le passage dans la boue et le sable !
En y repensant, je ne pense pas que "boue" soit le terme exact. Je ne sais pas comment l’appeler, mais il s'agissait d'un genre de terre très malléable. Mes pieds s’enfonçaient un peu et le vélo creusait un sillon, ce qui ralentissait et rendait plus difficile ma progression, mais ça n'a pas vraiment sali le vélo. En revanche, pas mal de poussière s'est déposé sur le vélo, mes chaussures noires sont devenues grises et je n'ai pas encore pris le temps de nettoyer tout ça :gene:

Avatar du membre
armandos
Animateur
Animateur
Messages : 226
Enregistré le : lun. 22 déc. 2014 18:36
Vélo pliant : dahon, brompton ,b'twin,Strida

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par armandos » ven. 26 févr. 2016 22:13

il y a une photo où l'on voit le Brompton couché dans le sable et la chaine enfouie (sous titrée "encore des dunes")
Ca fait peur mécaniquement parlant surtout avec un Brompton et son mécanisme euh...spécial.
Mais quel plaisir à lire !cette ballade
Mais ceci n'est que mon avis

Avatar du membre
Binano
Administrateur
Administrateur
Messages : 1014
Enregistré le : lun. 21 juin 2010 20:21
Vélo pliant : B'twin Hoptown et Vitesse D7 HG
Localisation : Alsace (68)

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par Binano » ven. 26 févr. 2016 22:18

les photos sont superbes !!! :super:

CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 331
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par CycloTigrou » sam. 27 févr. 2016 05:59

armandos a écrit :il y a une photo où l'on voit le Brompton couché dans le sable et la chaine enfouie (sous titrée "encore des dunes")
Ca fait peur mécaniquement parlant surtout avec un Brompton et son mécanisme euh...spécial.
Oui, je me suis rendu compte de cette gaffe juste en prenant la photo. Moi aussi ça m'a fait peur, pas de conséquence depuis mais on ne m'y reprendra pas! J'espère surtout que quelques grains de sable ne sont pas entrés dans le moyeu.

Avatar du membre
elba84
Membre
Membre
Messages : 27
Enregistré le : dim. 14 juin 2015 08:41
Vélo pliant : NAKAMURA MOBILE
Localisation : vaucluse

Re: Émirats Arabes Unis - balade dans le désert (Al Qudra Road Cycle Path)

Message par elba84 » sam. 28 mai 2016 21:40

Elle est belle la vie. Bravo et merci pour le partage. Belle aventure !!!