Malaisie, Perak : Ipoh - Teluk Intan - Kampar

Balades, rencontres, sorties, souvenirs de voyage, itinéraires, rendez-vous entre cyclistes.
CycloTigrou
Animateur
Animateur
Messages : 331
Enregistré le : mer. 10 août 2011 16:39

Malaisie, Perak : Ipoh - Teluk Intan - Kampar

Message par CycloTigrou » jeu. 10 déc. 2015 06:48

(Je remercie Isaac, Ric, Juan et Jo pour leurs photos qu'ils m'ont aimablement autorisé à utiliser dans ce sujet)

J'ai participé l'année dernière à une promenade en Malaisie de deux jours. Je l'avais déjà posté ici avant de le supprimer à cause de sa longueur et du nombre de photos trop important. Le voici de nouveau en version raccourcie.
- Ipoh -> Teluk Intan (110km)
- teluk Intal -> Kampar (50km)

Image

Ce parcours d'un week-end était organisé par un groupe de cyclistes Malaisiens, ouvert à tous à condition d'avoir un vélo pliant pour pouvoir le transporter facilement dans le train. C'est la première fois que je me joins à un groupe Malaisiens, je ne connaissais personne avant le départ et j'étais le seul étranger.

Le nom "Song-Song Ride" signifie en chinois "Promenade plaisante, détendue".

Vendredi soir : trajet en train Kuala Lumpur -> Ipoh

Rendez-vous avec les premiers membres du groupe à Kuala Lumpur pour prendre le train vers Ipoh.

Ipoh est une ancienne ville minière qui a conservé de très jolies constructions de l'époque coloniale. Cette ville est aussi réputée pour sa gastronomie et son fameux "Ipoh White Coffee". Pour ma part, j'ai retenu d'un précédent séjour un excellent restaurant à dim sum qui avait tellement de succès qu'il fallait attendre debout entre les tables, puis se jeter sur les premières places libres en partageant la table avec des inconnus. Ipoh est également connu pour ses illustrations murales en relief qui racontent la ville, à base de peinture et d'objets.

Nous sommes chaleureusement accueillis par les premiers arrivants et par Patrick, local de l'étape. En attendant un troisième groupe qui arrivera aussi de Kuala Lumpur, nous nous dirigeons vers un restaurant pour un "premier round" :

Image

Nous mangeons des "Wheel Noodles", un plat à l'appellation très à propos pour des cyclistes :
Image

Nous récupérons le dernier groupe à la gare, puis nous nous dirigeons vers un restaurant de rue de Ipoh pour le "deuxième round" :

Image

Samedi : Ipoh -> Teluk Intan

Image

La journée commence par un petit déjeuner classique à base de Ipoh White Coffee, des œufs mi-cuits avec de la sauce soja, du pain tartiné au beurre et au kaya :

Image

Image

Patrick nous emmène ensuite visiter la ville et ses illustrations murales. Ici, une référence au café local :

Image

Nous remercions et saluons Patrick qui ne nous accompagne pas pour la suite du voyage, puis nous prenons la direction du sud.

Image

Première étape à la sortie de Ipoh : le temple Sam Poh Tong (Caverne Des 3 Précieux en chinois) dont une partie est construit dans des cavernes.

Image

Image

Ces quatre personnages sont issus d'un ancien livre chinois, La La Pérégrination vers l'Ouest qui raconte l'expédition périlleuse du moine Boudhiste Xuanzang et de ses protecteurs. Nous reconnaissons Sun Wukong, plus connu sous le nom "Roi Singe" et qui a été repris dans divers films et mangas :

Image

Nous reprenons la route et nous nous dirigeons vers le Clearwater Sanctuary, un grand parc et un terrain de golf réputés dans la région.

Image

Nous sommes arrêtés par les gardes de sécurité qui nous expliquent que les voitures et les piétons sont autorisés, mais pas les vélos?! Je ne suis pas sûr de bien comprendre, mes compagnons me confirment que oui, on peut s'y rendre en voiture ou à pied, mais pas en vélo, avant d'ajouter avec malice : "Welcome to Malaysia!"

Étape suivante, le Kellie's Castle, un château construit au début du 20e siècle par un riche propriétaire de plantations écossais.

Image

Image

le paysage depuis le toit :

Image

Ce château a la réputation d'être hanté : sa construction n'a jamais été terminée à cause d'une épidémie de grippe espagnole qui décima les travailleurs, le propriétaire décédera lui-même d'une pneumonie quelques années plus tard. Plusieurs témoins prétendent avoir vu deux fantômes qui hantent la demeure, des "Paranormal Night Tour" sont régulièrement organisés de nuit. La légende raconte aussi qu'il y existe des chambres secrètes et des tunnels sous le château.

Nous reprenons notre route vers le sud. Le soleil et très fort et la chaleur est étouffante, nous devons nous hydrater très régulièrement.

Image

Image

Prochaine étape : la visite d'une mine désaffectée transformée en musée. Nous manquons de chance car les portes se ferment à notre arrivée. La négociation s'engage en malais avec le personnel, je comprend quelques mots tels que "Dato" (marque de respect pour une personne importante dans un lieu donné) ou "makan" (manger). Mes compagnons m'expliquent que le personnel s'apprête à prendre sa pause déjeuner et nous invite à repasser dans une demi-heure. Nous insistons car nous devons poursuivre notre route. Nous essayons de négocier, la discussion s'éternise, les employés acceptent mais le responsable (Dato) reste sur sa position. Le personnel est plus compréhensif, nous explique que nous devons faire vite et nous entrons pour une séance photo éclair :

Image

Le responsable arrive vers nous et nous demande de repasser après la pause repas, nous nous confondons en excuses tout en le remerciant pour ces trois minutes accordées : "thank you very very much, very sorry for the disturbance...". le personnel ferme les grilles du musée, monte dans un 4x4 et s'éloigne en nous saluant.

Nous reprenons notre route sous le soleil de plomb. Vous remarquerez les manches blanches, une matière légère à base de lycra et qui sert à protéger la peau du soleil. La première cycliste a masqué son visage pour les mêmes raisons. En Malaisie comme à Singapour, certains cyclistes sont véritablement habillés comme des ninjas de la tête aux pieds pour se prémunir des brûlures du soleil. J'ai fini par m'habiller de la même manière les balades en journée : lunettes de soleil, foulard pour le visage, manches anti-UV.

Image

Nous nous arrêtons pour une pause rafraîchissante :

Image

Ce "lime juice" (jus de lime) glacé est une véritable renaissance sous ce soleil :

Image

Nous arrivons enfin dans à Tanjung Tualang, situé à mi-chemin, pour notre pause déjeuner bien méritée :

Image

La région de Tanjung Tualang est réputée pour ses nombreux lacs où on y élève des crevettes d'eau douce :

Image

Nous profitons de notre pause à Tanjung Tualang pour visiter quelques commerces de rues :

Image

Nous nous offrons un dessert :

Image

Pour moi, ce sera un "Ais lengkong kuning", un mélange de gelée, lime, sucre et eau :

Image

Nous préparons notre départ pour la seconde partie du parcours. Le temps se couvre et la pluie menace, nous enfilons nos vêtements de pluie et protégeons nos sacs. J'essaye aussi de garder mes chaussures au sec car il n'est pas très agréable de pédaler avec des pieds inondés. J'ai d'abord trouvé des sandales adaptées aux pédales automatiques, mais je n'ai pas encore acheté les clips compatibles avec les MKS Ezy Cube. L'intérêt de ces sandales est de laisser la pluie ruisseler dans les chaussures, ce n'est pas un problème car l'eau est plutôt chaude en Asie du sus-est.

J'ai essayé d'acquérir des housses de protection anti-pluie, mais ce type de produit est introuvable à Singapour ou en Malaisie. Un vendeur m'a bien eu en me proposant des housses en lycra et en m'expliquant que ça réduira le frottement de l'air sur mes pieds. Je lui ai répondu que je roule en Brompton, que le frottement de l'air causé par mes pieds n'est pas ma priorité et que je cherche une housse de protection contre la pluie. C'est là que le vendeur, malin, m'explique que cette housse en lycra n'est certes pas "water proof", mais elle est "splash proof", ce qui est mieux que rien. J'ai donc acheté ma housse en lycra, que j'ai testé très rapidement sous la pluie. Verdict : je me suis fait avoir de S$45, cette housse ne retarde absolument pas l’inondation des pieds :-/

Qu'à cela ne tienne, j'expérimente une nouvelle méthode : un sac plastique de supermarché sous la housse pour en assurer l’étanchéité :

Image

Mission en partie réussie : j'ai pu tenir deux heures avec les pieds au sec, ce n'est pas encore suffisant mais c'est mieux que rien!

La pluie se déchaîne rapidement :

Image

L'averse s'intensifie et la visibilité se réduit de plus en plus, je ne sais pas si les voitures peuvent nous voir de loin. Mes lunettes sont inondées. Je suis alors confronté à un problème inédit : je les retires, mais c'est encore pire, l'impact violent des goûtes d'eau me fait mal aux yeux!! Je n'ai pas pris de photo de cette phase de l'averse car mon téléphone portable n'est pas prévu pour la plongée sous-marine.

Nous nous abritons dans le hangar d'un magasin de bricolage, l'eau ruisselle à l'intérieur même de l'entrepôt :

Image

Nous attendons patiemment la fin de l'averse puis nous reprenons notre route. Ma roue avant est victime d'une crevaison, nous nous arrêtons à une station service pour ravitaillement et réparation :

Image

Nous avons déjeuné tard, puis nous avons été retardés par la pluie et la crevaison, nous devons nous dépêcher pour atteindre Teluk intan avant la tombée de la nuit.

Image

Un court arrêt devant une rizière, une photo s'impose :

Image

Nous atteignons Teluk intan à la tombée de la nuit, nous nous dirigeons vers l'hôtel pour nous changer et commencer le programme de la soirée.

Samedi soir : Visite de Teluk intan

Première étape : dîner, "first round"! Au menu : du taufu, des légumes, du poulet frit et du poisson (non visible sur la photo).

Image

En route pour une visite nocturne de la ville. Teluk Intan, qui signifie "la baie de Diamant" en malais, a été crée au XVIe siècle par les populations du Sultanat de Malacca qui fuyaient l'invasion portugaise. Le royaume a été recréé au bord de la rivière Perak à proximité de la ville actuelle de Teluk Intan. La ville est un mélange d'architectures coloniales, chinoises et malaises.

Nous apercevons au loin la fameuse tour penchée de Teluk Intan, j'y reviendrais un peu plus loin :

Image

Première visite : un atelier de "chee cheong fun", une pâte préparée à base de riz, spécialité locale. Ric en a pris une très jolie photo :

Image

Séance de dégustation à gauche, la cuisine à droite :

ImageImage

Deuxième visite : le temple Hock Soon, construit en 1883 et dédié à la déesse Mazu, protectrice des marins.

Image

Notre groupe est d'abord accueilli par la statue du dieu Budai, également appelé "Bouddha Rieur", un ancien moine qui vivait sous la dynastie des Liang (Xe siècle). Le dieu Boudai symbolise la générosité, la fortune et l'abondance :

Image

Une représentation théâtrale a lieu dans le temple :

Image

Troisième visite : la fameuse tour penchée de Teluk Intan :

Image

Cette tour a été construite à la fin du XIXe siècle pour servir de château d'eau. Elle est ensuite en poste d'observation par les japonais pendant la seconde guerre mondiale, avant de devenir un monument national à la fin des années 50. Elle présente la particularité d'être inclinée, comme la tour de Pise en Italie, mais ne mesure que 25m de hauteur.
-------------------------
Dimanche matin : visite de Teluk intan de jour.

Nous nous levons (relativement) tôt pour un petit déjeuner et une visite matinale de Teluk Intan. le temps semble plus favorable que hier après-midi, aucune averse n'est prévue! Nous nous dirigeons vers des stands de rue ("hawker stores") pour le petit déjeuner :

Image

Image

ImageImage

La visite diurne de la tour de Teluk Intan s'impose!

Image

Image

La tour de Teluk Intan est équipée d'une vénérable horloge toujours fonctionnelle, réalisée par l'horloger de la Reine.

ImageImage

Il est temps de prendre la route pour Kampar, notre dernière étape, pour un trajet d'une cinquantaine de kilomètres.

Image

Image

Nous roulons au milieu des rizières, le paysage est d'autant plus magique qu'il fait beau :

Image

Une jolie photo souvenir :

Image

Nous croisons un temple Hindouiste que je tente de prendre en photo en roulant. Kong me propose alors un arrêt pour y attendre les quelques retardataires :

Image

... puis nous reprenons notre parcours, sans oublier de nous ravitailler en ananas :

Image

Nous approchons du but les collines qui surplombent Kampar sont en vue :

Image

Nous y sommes!!

Image

Premier arrêt à Kampar au restaurant Yau Kee, réputé pour ses pains fourrés au poulet et au curry (Chicken-curry-in-a-bun) :

Image

Nous nous dirigeons ensuite vers un "food court" pour un déjeuner tranquille, avant d'attendre le train pour Kuala Lumpur. ci-dessous, un excellent "laksa" :

Image

Direction Kuala Lumpur!

Image

KL Sentral, le voyage est terminé... Je prend le LRT pour rejoindre mon hôtel.

Image

Ce voyage est sans doute l'une de mes plus jolies balades en vélo : groupe très sympathique, paysages superbes, nourriture excellente.
Modifié en dernier par CycloTigrou le jeu. 10 déc. 2015 07:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Binano
Administrateur
Administrateur
Messages : 1014
Enregistré le : lun. 21 juin 2010 20:21
Vélo pliant : B'twin Hoptown et Vitesse D7 HG
Localisation : Alsace (68)

Re: Malaisie, Perak : Ipoh - Teluk Intan - Kampar

Message par Binano » jeu. 10 déc. 2015 07:07

Sacré périple gastronomique ! :super:

Avatar du membre
falco
Membre
Membre
Messages : 28
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 18:44
Vélo pliant : Dahon Vigor P9

Re: Malaisie, Perak : Ipoh - Teluk Intan - Kampar

Message par falco » jeu. 10 déc. 2015 07:59

Merci pour ce beau partage !
Ca donne sacrément envie :mrgreen: