Course de grands-bis

Ici on parle de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, du boulot, des vacances, etc...
Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Course de grands-bis

Message par Bietrume » lun. 10 sept. 2018 10:09

A la demande expresse d’@Astro Caneton , voici un petit compte rendu du championnat de Belgique et d’Europe de grands-bis qui s’est tenu ce dimanche à Oudenburg (B) et auquel j'ai assisté. Oui vous avez bien lu, il existe une poignée de passionnés en Europe qui font des courses sur ces gigantesques vélos.

Les participants venaient des 4 coins de l’Europe et couraient sur des engins très variés : du véritable ancêtre de 1870 jusqu’à des modèles plus récents aux jantes profilées. Il faut savoir qu’il existe actuellement une dizaine de fabricants de grands-bis dans le monde, la production restant évidemment artisanale.
L’ambiance était vraiment bon enfant, tout ce petit monde se connaissant très bien. Si pour la plupart des coureurs, l’important est de participer, certains sont là pour la gagne et l’angle pris par ces grands-bis dans les virages est impressionnant. Les chutes sont rares mais toujours spectaculaires :(

Etant attiré par l’esthétique très pure de ces vélos (2 roues, un cadre, un guidon et une selle), j’avais convenu avec un des fabricants de pouvoir essayer un de ses modèles. Ce fut une expérience géniale : j’ai fait mes premiers tours de roue sur un modèle 52" bien qu’un 54" me conviendrait mieux, les tailles allant de 48" à 56" et dépendent principalement de la grandeur du cycliste.
Avant de pouvoir rouler, il faut apprendre à grimper sur le vélo dont la selle culmine à 1,40 m !
La procédure est la suivante : on se place derrière le vélo, on pose les mains sur le guidon ainsi que le pied gauche sur le repose pied fixé sur le cadre au-dessus de la roue arrière. On pousse alors le vélo comme une trottinette avec le pied droit puis celui-ci donne une impulsion afin de « sauter sur la selle » Une fois bien assis, on pose les pieds sur les pédales qui n’arrêtent pas de tourner puisqu’il n’y a pas de roue libre. Pour descendre, on lâche les pédales, on cherche avec le pied gauche le repose pied, puis on saute du vélo.
Alors que j’ai l’habitude de rouler à vélomobile, assis à 20 cm, du sol, ici c'est radicalement différent. J’imagine qu’on a quasiment la même vue qu’un cavalier.

Quelques photos de la course d’hier :
Image
Image
Image
Image

Il y avait aussi 2 participantes :
Image

Un aperçu des vélos :
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Un sympathique grass band :
Image

Mon Jetstream avait l’air minuscule à côté de ces géants, il leur arrivait à peine à hauteur du moyeu :rouge: :
Image

Voici un reportage sur la course de 2015 :

Astro Caneton
Animateur
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 19:56
Vélo pliant : Bickerton pilot 1406
Localisation : Autour de Gembloux - Belgique

Course de grands-bis

Message par Astro Caneton » lun. 10 sept. 2018 12:47

:ghee: Aaah génial ! Merci pour les photos ! Je pensais que ce genre de vélo était relégué aux musées depuis longtemps, ça fait tout drôle de voir des modèles modernes.

Et c'est comment niveau stabilité avec des roues aussi disparates en taille ?

Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Course de grands-bis

Message par Bietrume » lun. 10 sept. 2018 13:09

Vu la taille de la grande roue, celle-ci est très stable. Malgré ma totale inexpérience, j'arrivais à évoluer lentement.
Quant à la petite roue, ben elle suit. Si on regarde un grand bi rouler, on s'aperçoit que le tube de cadre est assez flexible de sorte que la petite roue bouge d'avant en arrière quand elle passe sur revêtement inégal, d'autant plus que les pneus sont pleins. Ce n'est pas un vélo pour aller faire du TT, mais il y a un tchèque qui a fait Paris-Roubaix au milieu des cyclotouristes. La petite roue bougeait pas mal sur les pavés!

Beta-Pictoris
Animateur
Animateur
Messages : 592
Enregistré le : dim. 31 juil. 2011 21:54
Vélo pliant : Shulz Easy noir

Course de grands-bis

Message par Beta-Pictoris » lun. 10 sept. 2018 15:45

Le vélo a l'air moderne. Les jantes sont en alu je suppose ?

Quel est le développement de ce vélo ?

Est-ce qu'il confortable ?
Qui veut voyager loin ménage sa monture.

Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Course de grands-bis

Message par Bietrume » lun. 10 sept. 2018 16:10

Oui les jantes sont en alu, de sorte que ces vélos sont relativement légers: entre 12 et 14 kg.

Le développement? Il suffit de multiplier la taille de la roue par "pi". Donc pour un 54", on obtient à peu près 4,30 m.
C'est pour ça que les américains expriment encore les développement en gear-inches! Dans l'exemple ci-dessus, il a un développement de 54 gear-inches.
Les meilleurs coureurs roulent en 56" (4,46m), mais il ne faut pas avoir de trop petites jambes! On peut aussi jouer avec la longueur des manivelles: en course ils roulent avec des manivelles d'environ 115 mm pour mouliner, mais pour la balade, s'il y a des côtes, il vaut mieux monter des manivelles de 150 mm pour avoir plus de force.

Le confort est pas mal, malgré les pneus pleins: le diamètre très important de la roue gomme les inégalités et les tressauts de la petite roue occasionnent une légère oscillation du vélo autour de l'axe de la roue avant. De plus ces vélos sont pour la plupart équipés de selles en cuir suspendues, Brooks ou autres.

Avatar du membre
Gaz0line
Animateur
Animateur
Messages : 219
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 09:43
Vélo pliant : Nakamura eFlex 100 // Nakamura Mobile

Course de grands-bis

Message par Gaz0line » lun. 10 sept. 2018 17:36

Excellent ! Merci Bietrume pour ce petot reportage ! je ne savais pas que ces vélos étaient toujours commercialisés (c'est évidemment une niche, mais quand même !) , et je ne connaissais même pas le nom de ces vélos ! j'ai donc appris plein de chose grace à ton post. Et merci d'avoir expliqué comment on monte dessus, car c'est évidemment une des premieres questions qu'on se pose ! Du coup ça a l'air limite plus compliqué (ou disons plus acrobatique) de descendre que de monter, non ?

Avatar du membre
Gaz0line
Animateur
Animateur
Messages : 219
Enregistré le : mar. 2 mai 2017 09:43
Vélo pliant : Nakamura eFlex 100 // Nakamura Mobile

Course de grands-bis

Message par Gaz0line » lun. 10 sept. 2018 17:38

PS : marrant , sur une de tes photos, un enfants sur un mini-grand-bi ^^

Astro Caneton
Animateur
Animateur
Messages : 235
Enregistré le : dim. 22 avr. 2018 19:56
Vélo pliant : Bickerton pilot 1406
Localisation : Autour de Gembloux - Belgique

Course de grands-bis

Message par Astro Caneton » lun. 10 sept. 2018 21:31

Je suis assez fan aussi, c'est très "youpla hop" pour grimper, j'essaie de visualiser les gens autrefois qui devaient grimper sur les modèles originaux, ça devait être quelque chose ! :hehe: :hehe:

J'adore ce genre d'évènement, c'est dommage que ça soit toujours loin et très peu connu...

Avatar du membre
Bietrume
Animateur
Animateur
Messages : 906
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2013 15:19
Vélo pliant : Dahon Jetstream P8
Localisation : Namur (B)

Course de grands-bis

Message par Bietrume » lun. 10 sept. 2018 21:43

@Gaz0line , en effet au début, pour descendre il faut regarder sous la selle pour voir si on pose bien le pied sur le repose pied. Mais avec un peu de pratique, cela devient instinctif et il n'est plus nécessaire de regarder.
Bravo, tu as repéré le grand-bi pour enfant ;) ! Il existe d'ailleurs des modèles contemporains pour enfants: https://www.unicycle.uk.com/penny-farth ... black.html

@Astro Caneton Oudenburg n'est pas si loin: moins de 2h depuis Namur!

Beta-Pictoris
Animateur
Animateur
Messages : 592
Enregistré le : dim. 31 juil. 2011 21:54
Vélo pliant : Shulz Easy noir

Course de grands-bis

Message par Beta-Pictoris » lun. 10 sept. 2018 22:01

Bietrume a écrit :
lun. 10 sept. 2018 16:10
Le développement? Il suffit de multiplier la taille de la roue par "pi". Donc pour un 54", on obtient à peu près 4,30 m.
C'est pour ça que les américains expriment encore les développement en gear-inches! Dans l'exemple ci-dessus, il a un développement de 54 gear-inches.
Les meilleurs coureurs roulent en 56" (4,46m), mais il ne faut pas avoir de trop petites jambes! On peut aussi jouer avec la longueur des manivelles: en course ils roulent avec des manivelles d'environ 115 mm pour mouliner, mais pour la balade, s'il y a des côtes, il vaut mieux monter des manivelles de 150 mm pour avoir plus de force.
Ok, 54 pouces, c'est le diamètre de la roue. Et comme les manivelles sont directement couplées à la grande roue, on a juste à calculer le périmètre de la roue pour avoir le nombre de mètres parcourus par tour de manivelle.

Et comme la force moyenne que j'exerce sur les pédales est constante, plus les manivelles seront longues, plus je mettrais de temps pour faire un tour, et donc, moins je ferais d'effort, mais j'irais moins vite. C'est ça ? :)

Les vélos modernes, qui sont apparus après les grands-bis étaient alors appelés "bicyclettes de sécurités". On comprend pourquoi. :gene: Mais sur les vélos modernes, on ne plus plus faire varier d'autant la longueur des manivelles. Finalement, c'est bien dommage.

Le rendement de la transmission des grand-bis doit être très bon puisqu'il n'y pas de chaine et pignon. Mais on perd, peut-être, sur l'aérodynamique. Non ?
Qui veut voyager loin ménage sa monture.